Peindre du bois: comment s’y prendre ?

Meubles, huisseries, pièces de menuiserie… Peindre le bois est une opération nécessitant une certaine organisation pour garantir un rendu parfait. Voici les étapes à suivre pour réaliser vos travaux de peinture sur du bois.
Préparer le support

En matière de peinture, la première étape consiste à préparer le support. En effet, l’opération diffère selon l’état du bois : neuf, brut, ancien, peint, vernis ou ciré. Pour le bois neuf ou brut, la surface doit être poncée et nettoyée afin qu’elle soit bien lisse. Pour le bois ancien sans aucun revêtement, un simple nettoyage suffit pour enlever les taches et les poussières. Quant aux bois peints, vernis et cirés, l’utilisation d’un papier abrasif, d’un papier de verre ou de la laine d’acier est nécessaire pour poncer et décaper leur surface. Il faut ensuite passer au rinçage à l’eau claire, puis au séchage. Une fois les aspérités et les impuretés disparues, l’application d’une sous-couche peut commencer.

Choisir la sous-couche

La préparation du support est une chose, mais le choix de la sous-couche en est une autre. L’application de cette dernière est nécessaire, surtout s’il s’agit d’un bois fragile afin de le protéger des infiltrations d’eau. La sous-couche bénéficie d’un pouvoir d’accroche et d’isolation exceptionnel. Elle permet de dissimuler les défauts éventuels de la surface. Si le support est souvent exposé à des températures extrêmes ou à l’humidité, une lasure sera parfaite pour protéger le bois. Ce produit peut être à la fois insecticide et fongicide pour lutter efficacement contre les champignons et les moisissures. Il est généralement utilisé sur des supports en bois exposés aux sels marins. Par ailleurs, l’utilisation d’une peinture conventionnelle spéciale sous-couche comme une peinture microporeuse permet de protéger le bois plus longtemps que la lasure.

Appliquer la peinture

Lorsque la sous-couche est bien sèche, la peinture du bois peut commencer. Pour cela, il faut se munir de bons outils comme un pinceau, un rouleau, voire même un pistolet à peinture pour un rendu parfait. En effet, le pinceau est utilisé pour peindre les meubles, l’encadrement des portes et fenêtres ou les petits objets de décoration. Quant au rouleau, il est idéal pour peindre de grandes surfaces en vue d’obtenir un résultat uniforme. Enfin le pistolet à peindre, permet un gain de temps important et réalise un travail d’une netteté parfaite. Cet outil est idéal lorsque l’on peint plusieurs supports assez grands.

Leave a Reply

Your email address will not be published.