Home staging : Décorateur ou architecte d’intérieur ?

Avoir recours au home coaching est indispensable lorsqu’on veut mettre de la valeur à une construction immobilière. Si pousser le client à acheter ce dernier au meilleur prix est un objectif, ce n’est pas le seul. Mais encore faut-il faire appel au bon prestataire pour que cela réussisse. Entre architecte et décoratrice home coaching, le choix est donné.

Les objectifs du home coaching

Il est possible de vendre un appartement à un prix plus cher. Et comment donc ? C’est là qu’intervient le home staging. Cette méthode originaire des Etats-Unis d’Amérique est efficace lorsqu’il s’agit de rendre un local plus attrayant. A cet effet, tout se joue sur la première impression à savoir la visite des lieux par les éventuels acquéreurs. Une maison malpropre, insalubre et où la pagaille règnent aura certainement du mal à être vendue.  Le principe est donc de masquer ces petites imperfections-là, quitte à faire un peu de nettoyage et de rangement. Aussi, l’on peut passer à un relooking d’intérieur. Toutefois, il ne faudrait pas tomber dans le piège de faire quelque chose de trop personnel. Bien que la déco asiatique est très répandue, une touche de rouge un peu partout ferait fuir les clients du troisième âge. Le mieux, c’est alors de refaire la déco en misant sur la neutralité des couleurs. Ce sera assez simple, mais c’est le standard requis pour séduire plus d’un individu. Pour le reste, il est recommandé de laisser faire le professionnel. Camoufler les coins moins attractifs de la maison ou la désintégration des peintures murales, c’est de son domaine.

A qui faire appel ?

Le home coaching une méthode invraisemblablement influente. Toutefois, la question qui se pose concerne les prestataires à contacter. A cet effet, l’on a l’architecte d’intérieur et la décoratrice home coaching pro. Ces métiers semblent similaires. Toutefois, les qualifications et les services alloués sont différents. Si l’on prenait par exemple le critère de ces qualifications, un architecte d’intérieur doit avoir suivi 5 années d’études post-bac minimum avant d’être appelé comme tel. Contrairement à lui, le décorateur n’a pas besoin de diplôme. Une bouffée de créativité et une passion pour le design d’intérieur suffisent. Celui-ci proposera alors à ses clients de refaire leur peinture murale ou bien de se procurer l’accessoire design du moment pour ressortir un style bien précis. Pour un carrelage qui commence à casser, il conseillera alors le propriétaire de tout simplement, le remplacer. L’architecte, lui, fera un diagnostic des agents potentiels, susceptibles de d’avoir provoqué le fait constaté. Cela pourrait être une défaillance dans l’isolation de la maison, ou encore une fuite au niveau de la plomberie. En tout cas, si les suppositions sont fondées, ce problème devrait être résolu. Ce n’est qu’après que viennent les questions d’esthétique. Faire appel soit au décorateur soit à l’architecte ne dépend alors que de l’importance des travaux à réaliser avant de céder le bâtiment. Toutefois, leurs conseils sont tous deux de bon augure lorsqu’il s’agit de home coaching.

Comments are closed.