Les différents modes d’isolation des combles possibles

La manière d’isoler ses combles dépend avant tout s’il s’agit d’un comble aménagé ou d’un comble perdu. En effet, les travaux à effectuer ne sont pas les mêmes pour ces deux types de combles. Dans le cas d’un comble perdu, il existe trois solutions, dont l’aménagement par isolant à poser ou à dérouler, par soufflage ou par épandage. Si ce dernier est facilement accessible, il est envisageable de poser sur le plancher un isolant sous forme de panneaux ou de rouleaux tel est le cas de la laine minérale. Quant aux combles aménagés, les travaux peuvent se faire sous les rampants ou encore depuis l’extérieur. Toutefois, il est crucial de vérifier l’espace de la maison avant d’aménager votre toit. Il faut veiller à ce que l’habitat soit assez spacieux sinon des travaux supplémentaires s’imposent à savoir l’ouverture, l’extension ou l’agrandissement de la maison.

Optez pour une isolation des combles perdus par soufflage

L’isolation par soufflage est considérée comme rapide, efficace et économique, car il suffit juste de poser en vrac l’isolant sur le plancher. La plupart du temps ce type d’isolant est fait de flocons de laine minérale, de fibres de bois ou encore de ouate de cellulose. Celui-ci est inflammable et incombustible et protège les combles de l’humidité et de l’interstice. En outre, l’isolant par soufflage doit atteindre dans les 30 à 35 cm pour assurer un meilleur niveau d’isolation. Ceci dit, pour éviter la dégradation du matériau isolant, il est nécessaire de placer un pare-vapeur indépendant. Ce dernier permet aussi d’éviter l’accumulation de vapeur d’eau à l’intérieur de la paroi. Cette technique d’isolation de comble perdu est mieux adaptée pour les territoires avec une hauteur sous toiture trop basse.

Méthodes d’isolation des combles aménagés

L’isolation des combles a pour principal objectif d’améliorer la performance énergétique d’une maison et d’économiser par la même occasion de l’énergie. Il existe de nos jours plusieurs solutions efficaces pour obtenir une bonne condition thermique et phonique. Pour en savoir plus sur les offres d’aménagement existant, n’hésitez pas à visiter la page. Dans le cas des combles aménagés, l’isolation sous rampant est le plus souvent utilisée. Celle-ci consiste à dérouler l’isolant sous forme de rouleaux ou de panneaux directs sur la charpente. En plus claire, cette disposition vise à poser le matelas de laine minérale sur la charpente et doit libérer une lame d’aire suffisant entre l’isolation et la couverture.

Comments are closed.