3 façons d’éclairer votre jardin.

L’été arrivant, il s’agit de se bien se préparer aux longues soirées chaudes des plus doux mois de l’année. Quoi de mieux donc que d’enfin pouvoir s’installer dans son jardin pour profiter en toute quiétude de ces dîners tardifs ? Cependant, la question de l’éclairage se pose bien évidemment. Celui-ci doit être intelligent et pratique, économique et écologique. Le choix est difficile ? Cet article est ici pour vous aider à y voir plus clair.

L’énergie solaire.

Sans aucun doute la façon la plus « in » d’éclairer quoi que ce soit depuis quelques années déjà. Difficile de critiquer les lampes extérieures fonctionnant à l’énergie solaire, qui ne font pourtant que leur entrée progressive dans le marché. Un lampadaire solaire, par exemple, représente un excellent compromis entre le coût et l’écologie tout en conservant une efficacité certaine. Une autre idée récemment mise sur le marché concerne les balises de jardin, parfaites pour tracer un chemin menant vers une piscine, ou une terrasse, par exemple.

Les LED, une solution économique.

Les LED (Diode Electroluminescente) font enfin leur apparition dans les jardins. Leur faible éclairage ne convient que peu à l’intérieur d’une maison traditionnelle, mais correspond parfaitement aux attentes qu’un propriétaire peut avoir d’une lumière extérieure. Leur grand avantage réside dans leur autonomie pulvérisant les records des lampes habituelles et convient donc parfaitement pour un éclairage de balisage.

Une idée sympathique d’utilisation des lampes LED est de les placer en hauteur et de les allier avec plusieurs lampes à halogènes au sol. L’effet ainsi produit, spécialement à côté d’une surface aquatique, est du plus bel effet. Il permet de ne pas éclairer la scène comme en plein jour, erreur de paysagiste débutant, mais bien au contraire de jouer avec l’effet d’ombre et de lumière pour créer un décor féerique charmant.

Les lampes intelligentes.

Dernière nouveauté en date, les lampes intelligentes permettent d’allier une grande économie d’énergie et une efficacité reconnue. L’exemple le plus courant étant bien entendu ces lampes à détecteurs de présence qui ne s’allument que lorsqu’une personne se trouve effectivement à proximité. Un autre exemple moins connu de lampe intelligente est l’ampoule crépusculaire, dont le détecteur repère la tombée de la nuit et allume alors la lampe, ne l’éteignant qu’au petit matin.

Vous souhaitez établir une décoration de votre jardin plus élaboré ? Faîte appels à un décorateur d’intérieur

Leave a Reply

Your email address will not be published.