3 erreurs à éviter dans la décoration de votre jardin

Comme on décore sa maison, on décore son jardin, mais pas n’importe comment ! Pour que cet espace reste agréable à vivre, pour aimer s’y ressourcer et pour que les plantes s’y épanouissent, 3 règles d’or sont indispensables.

Ne pas planter n’importe quoi, n’importe où

Un bougainvillier exposé au Nord ou des plantes de terre de bruyère de type hortensias, camélias ou azalés plantées en plein soleil auront peu de chances de s’épanouir dans un environnement peu à leur goût. Aménager un jardin nécessite de savoir résister à la tentation de faire pousser des espèces non adaptées à l’exposition ou à la terre.

On assiste, il est vrai, à l’éclosion de jardins de type méditerranéen dans des habitats au Nord de la France, mais soyons réalistes, ils ne deviendront jamais aussi beaux que ceux que l’on trouvera exposés sous la chaleur du midi !

Aménager son jardin ne veut pas dire pour autant occulter les zones au Nord ou exposées au vent. On ne négligera pas les emplacements ombragés, idéaux pour accueillir des espèces vivaces, des arbustes ou des plantes grimpantes qui s’épanouissent naturellement dans les endroits ombragés ou les sous-bois comme les plantes couvre-sol, les rhododendrons, les hortensias…. Mais le bougainvillier au Nord et en plein vent….on oublie !

On évite d’accumuler et on respecte une certaine harmonie !

Un jardin agréable à vivre est un jardin aéré. Aurait-on l’idée de vivre dans une maison encombrée ? Les plantations à tout va empêcheront d’une part les végétaux de respirer et donneront une impression de « fouillis » pas toujours très esthétique. Aménager son jardin avec des bancs, des fauteuils, des transats, c’est bien mais il convient également de ne pas en faire trop pour que l’espace reste convivial dans un environnement de verdure qui ne soit pas étouffant. Lors du choix du mobilier on veillera également à respecter une certaine harmonie, en évitant de mélanger les ambiances. Alors ambiance zen ou romantique…. mais pas les deux ensemble !

On garde l’esprit pratique sans mélanger les espaces

Pour ne pas faire d’erreurs, il est conseillé de dessiner son jardin avant de le réaliser en prévoyant des espaces bien compartimentés pour un potager par exemple, un coin détente, une aire de jeux, un coin repas… On n’installera pas une balançoire à proximité de plantes fragiles, un barbecue dans un endroit planté d’arbustes…. Concevoir son jardin au moyen d’un plan permettra également de bien délimiter les passages et de rendre certains endroits facilement accessibles. Le coin repas près de la maison sera plus pratique pour les va-et-vients avec la cuisine ou l’espace détente, plus relaxant dans un coin tranquille et ombragé.

Leave a Reply

Your email address will not be published.